les chiffres en première semaine sont impressionnants, Maître Gims

Une semaine après la sortie de l’album Ceinture Noire, l’heure est au bilan. Les attentes de ventes étaient grandes pour Maître Gims, mais sans doute bien au-delà de toutes ses espérances.

On savait que Maître Gims était un mastodonte de l’industrie, mais là, c’est au-delà de tout ce que l’on croyait possible. Accrochez-vous, Ceinture Noire, son dernier album de 40 titres s’est écoulé à 81 382 exemplaires (ventes physiques et streaming inclus) avec 5 113 téléchargements. Tout ça bien sûr, en première semaine. Avec une telle performance, inutile de préciser que le leader de la Sexion d’Assaut entre directement à la place de numéro 1 du top album. Une prouesse d’autant plus impressionnante que l’opus s’est mieux vendu en physique qu’en streaming. Un fait rare dans l’industrie musicale à l’ère du digital.

Un album sans égal, ni frontière

Il faut dire qu’avec ce nouvel opus, Gims a réussi à fédérer tout le monde avec un album placé sous le ton de la polyvalence. Bien sûr, il a définitivement affirmé sa volonté de chanter plus que de rapper, mais n’a tout de même pas oublié de satisfaire son public de la première heure, avec notamment le furieux “Loup-Garou”, cette démonstration de kickage en règle avec Fianso.
Autre fait marquant, Ceinture Noire a aussi permis au chanteur de faire un pas de plus vers la consécration à l’international, grâce à l’apparition prophétique de Lil Wayne sur le morceau “Corazon”. Un titre qui a d’ailleurs déjà commencé à séduire les Américains puisque le rappeur French Montana a lui aussi livré sa version du morceau dans le remix éponyme.
À titre de comparaison, son premier album solo Subliminal avait atteint après une semaine d’exploitation, 51 800 ventes en physiques et 14 522 en digital. Il fait néanmoins un peu moins bien que son précédent opus Mon Coeur Avait Raison, qui avait atteint le chiffre rocambolesque de 85 838 albums vendus (73795 exemplaires en physique et 12043 exemplaires en digital).
Tel que c’est parti pour ce troisième album, celui qui disait dans le titre “Christophe” d’Orelsan qu’il ne savait plus quel effet ça faisait d’être trois fois platine ne devrait pas tarder à y revenir.

mchaine

Mchaine, Au coeur de l'actualité musicale et culturelle africaine

Vous aimeriez aussi..

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *