ONE : UN MANGAKA A SUCCÈS

One (stylisé ONE) est le pseudonyme d’un mangaka japonais né le 29 octobre 1986 à Niigata et qui a grandi à Kōnosu dans la préfecture de Saitama.

Il est notamment connu pour sa bande dessinée One-Punch Man, qui plus tard a été refaite comme un manga électronique illustré par Yusuke Murata. Il a par ailleurs collaboré à plusieurs reprises avec ce dernier.

SES ŒUVRES

Son œuvre la plus connue reste ONE PUNCH MAN mais il est l’auteur de plusieurs autres mangas.

En 2012, il collabore avec Yusuke Murata et sort le oneshot Dangan Tenshi Fan Club. Ce manga relate les aventures d’une fille se battant avec des armes mécaniques et qui est soutenue et supportée dans ses combats par son fan club exclusivement composé des garçons de sa classe.

Dangan Tenshi Fan Club.(source Google)

Dans la même année, il entame à nouveau une collaboration avec Yusuke M. et sort un autre oneshot intitulé Dotō no Yūshatachi. Ce dernier met en scène un royaume dont la princesse a été kidnappée par un démon et dont le héros qui réussira à la sauver pourra l’épouser.

Dans la même année, il entame à nouveau une collaboration avec Yusuke M. et sort un autre oneshot intitulé Dotō no Yūshatachi. Ce dernier met en scène un royaume dont la princesse a été kidnappée par un démon et dont le héros qui réussira à la sauver pourra l’épouser.

 

Dotō no Yūshatachi

Il crée au cours de cette même année Makai no Ossan. Ce web manga est un genre de tranche de vie en enfer. Il relate le quotidien d’une famille du monde des enfers.

Makai no Ossan.

Malgré toutes ces œuvres, ses œuvres les plus connues jusqu’à ce jour demeurent ONE PUNCH MAN et MOB PSYCHO 100.

One-Punch Man est une bande dessinée en ligne écrite et dessinée par ONE. Elle est publiée sur le site personnel de l’auteur depuis le 3 juin 2009 sans aucun éditeur officiel. La série est devenue très populaire, dépassant les 10 millions de visites avec une moyenne de 20 000 par jour.

Une adaptation en manga dessinée par Yūsuke Murata est publiée dans le webmagazine Tonari no Young Jump de l’éditeur Shūeisha depuis le 14 juin 2012, et douze tomes sont sortis en décembre 2016. La version française est publiée par Kurokawa à partir de janvier 2016. Une adaptation en série d’animation produite par le studio Madhouse est diffusée entre octobre et décembre 2015 sur TV Tokyo au Japon et en simulcast sur Anime Digital Network dans les pays francophones. Une seconde saison est prévue pour octobre 2018.

Ce manga relate l’histoire de Saitama un jeune homme qui s’est entraîné corps et âme (au point d’en perdre ses cheveux) afin de devenir le super héros le plus fort du monde. Néanmoins, ayant obtenu le résultat escompté, Saitama s’ennuie dans ses combats car, désormais trop fort, il finit ses combats en un seul coup de poing.

Mob Psycho 100 est prépublié entre 2012 et 2017 dans le magazine Ura Sunday de l’éditeur Shōgakukan. La version française est publiée par Kurokawa depuis juin 2017. Une adaptation en anime produite par le studio Bones est diffusée entre juillet 2016 et septembre 2016 sur Tokyo MX au Japon et en simulcast sur Crunchyroll dans les pays francophones.

L’histoire suit Kageyama Shigeo, un élève de quatrième possédant des pouvoirs psychiques. Il peut plier et soulever n’importe quel objet avec son esprit. Cependant, il s’est lentement refusé d’exercer ses capacités en public car sa trop grande puissance peut infliger des conséquences négatives aux humains “normaux”. Aujourd’hui, la seule et unique chose qu’il désire est de devenir ami avec une fille de son lycée : Tsubomi. Avec son mentor, qui ne possède aucun pouvoir, il continue de vivre paisiblement en essayant de réaliser son but.

Mob Psycho

MON AVIS

La notion de « super-héros » est très fréquente dans les œuvres de ONE comme dans tout shounen. Mais là où ses œuvres se différencient des autres, c’est que nous ne faisons pas face à des héros faibles en début d’histoire qui deviennent forts au fur et à mesure et acquièrent leur puissance sous les yeux du lecteur. Non ; ici nous entamons l’histoire avec des héros déjà forts et dont les aptitudes possèdent des zones d’ombres relativement à leur provenance. Là où ailleurs nous voyons grandir le héros dans les autres mangas comme les classiques One Piece, Bleach, Naruto et les new japan comme Black Clover ou Boku no hero academia ; dans les œuvres de ONE, nous sommes appelés à contempler la suprématie déjà établie du héros.

Par ailleurs, l’un des aspects que j’apprécie le plus dans les mangas de ONE est l’humour et l’absurde. Il n’hésite pas à rendre ridicule ses personnages avec des situations encore plus humiliantes les unes que les autres ainsi que des expressions faciales plus qu’absurdes. Cela nous ramène aux mangas cultes qui ont bercé notre enfance tels que GTO ou encore Hajime no Ippo.

 

Mob Psycho style de dessin (source google)

En outre, il n’hésite pas à faire évoluer ses personnages dans un contexte réaliste. On peut le remarquer dans OPM où on voit Saitama comme tout jeune japonais, aller faire ses emplettes au supermarché, avoir du mal à payer ses factures, être dérangé par un moustique, etc.

Le côté négatif que je pourrais trouver aux œuvres de ONE serait peut-être le manque de charisme de ses personnages principaux. En effet, encore une fois, contrairement aux autres shounen où l’on trouve des héros pleins de charisme, de vigueur et de joie de vivre, les héros que nous présentent ONE sont très souvent dépressifs ou n’aspirent qu’à vivre au jour le jour, sans aucun aplomb.

Toutefois, leur aura change totalement une fois que ces derniers sont mis en colère et doivent se battre.

Par conséquent, le manque de charisme de ses héros constitue-t-il réellement un défaut aux œuvres de ONE ? Quand on voit leurs succès, on ne peut que penser le contraire.

Cycy Love

"Ohayo !! Watashi wa Cyrielle desu. Hajimemashite !! J’ai toujours été passionnée par la culture asiatique (Mangas, animés, K-pop, K-drama, jeux vidéo) depuis ma tendre enfance. En outre, je suis aussi passionnée par la lecture et tout ce qui a un attrait littéraire. C’est donc avec joie que lorsqu’un ami m’a proposé d’être la rédactrice d’une rubrique otaku j’ai accepté. Comment refuser de faire un truc qui regroupe deux de mes plus grandes passions ?"

Vous aimeriez aussi..

2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *